Accueil > ACTUALITES > Anders Österlind

 

 

Anders Österlind

  • Musée de Pont-Aven

Moulin à Bréhat

Anders Österlind (1887-1960) est le fils d’Allan Österlind. Il est né d’un père suédois et d’une mère française.
S’il est davantage connu comme peintre de la Creuse (il y est né), son attrait pour la péninsule armoricaine, où il a passé son enfance et sa jeunesse, ne s’est jamais démenti. Il a aimé y revenir tout au long de sa vie. On le retrouve à Bréhat, à Penvern, à Perros-Guirec et Ploumanach, à Bénodet, à Saint Quay Portrieux....
Autodidacte, avec un souci permanent de renouvellement, l’artiste change souvent sa palette, mais garde toujours un souci de construction, une pâte riche, de larges aplats de couleur appliqués au pinceau et au couteau.
Son œuvre aux multiples facettes est « le reflet d’une personnalité aussi généreuse que dramatiquement sensible. » (Catherine Puget- conservatrice du musée de Pont-Aven). Il traverse une « période grise », « une période verte », une période presque fauve, une période plus sombre aux ciels tragiques à la mort de son fils Nanic en 1943, retrouvant sa sérénité dans les années 50.

Notre huile sur toile, le moulin à Bréhat, est datée 1927, année ou Österlind réside à Bréhat l’île de son enfance. Le ciel bleu est vaste, troué de percées blanches.
Les verts du paysage cernant le moulin sont riches, généreux et lumineux.
- Comme à l’accoutumée, le paysage est vide de figure humaine.
- Comme à l’accoutumée nous détectons aussitôt, la sensibilité extrême d’Anders aux vibrations de cette nature, qu’il aime et qui le nourrit.
- Comme à l’accoutumé, il est ici à la recherche de la lumière et de l’émotion, en paysagiste de premier ordre.

Cette huile sur toile est à rapprocher d’une œuvre présentée au musée de Pont-Aven lors d’une exposition monographique de l’artiste en 2000 : Maisons et moulin à Bréhat. inscrite sous le n°35 du catalogue d’exposition.

« le même sujet sous un angle différent offre un sujet d’étude du plus puissant intérêt et si varié que je pourrai m’occuper pendant des mois sans changer de place en m’inclinant tantôt plus à droite, tantôt plus à gauche » (Cézanne écrivant à son fils Paul).
Anders Österlind pourrait faire sienne cette affirmation de Cézanne qu’il admirait.

Cette huile sur toile est présentée à la galerie.

Galerie Stephan ~ 66 rue du Maréchal Joffre ~ 22700 Perros-Guirec ~ tel : 02 96 23 38 63 ~ couriel : galeriestephan@gmail.com