Accueil > ACTUALITES > Jean GOULDEN

 

 

Jean GOULDEN

  • Jean GOULDEN

La Trégoroise

Grand spécialiste de l’émail, Jean Goulden (1878-1946) a évolué peu à peu vers la peinture, lorsqu’il découvre la Bretagne en 1930 à Buguéles en Penvénan. Il s’installe dans la petite maison du peintre et ami Marchal dont il a hérité. Il a 52 ans.... la Bretagne, sa luminosité, et cette impression d’immuabilité qu’il ressent lors de promenades sur la côte, vont l’inspirer et bouleverser sa vie.

Né en 1878 dans la Meuse, il entreprend des études de médecine pour être ’’en règle’’ avec sa famille et son milieu. Dès son arrivée à Paris, diplôme en poche, il se consacre à sa véritable passion : le dessin et la peinture. Puis, mobilisé, il découvre les émaux lors d’une convalescence, après la bataille des Dardanelles, à Salonique.
Il crée des boîtes en émail entre 1923 et 1933, qui connaissent aujourd’hui un très vif succès. Il réalise également des objets aux lignes Art Déco entre 1926 et 1930, également très recherchés.
Il collabore sur des projets avec Jouve et Schmied (dont il épouse la fille en 2e mariage) et réalise des meubles avec Jean Dunand.
Lorsque les commandes se raréfient après la crise économique qui secoue l’Amérique et l’ Europe, le manque d’argent est récurrent. Ainsi, lorsqu’il arrive dans le penty de Buguéles sa vie change... faute de four dans la maison, le virus peinture le reprend... c’est à cette période qu’il faut situer notre huile sur panneau.

Une bretonne, courbée par le vent, marche d’un pas décidé, le panier au bras. Au loin la mer, les rochers et le sémaphore de Pleubian (?).
* La peinture est extrêmement lisse à l’inverse de certains tableaux de rochers où il a travaillé sur la matière.
* Le trait est simplifié à l’extrême, et l’on peut supposer que cette simplification est liée à son habitude du travail sur émail.
* Notre tableau, par sa facture, est à rapprocher de ’’ La pêcheuse de coques’’ 1942 ou de ’’ la femme du marin’’ ( visuels visibles dans le livre ’’ Jean Goulden’’ aux éditions du Regard)
Certains de ces sujets bretons ont été repris par l’artiste sur des plaques d’émail.

Cette très intéressante huile est présentée à la galerie.

Galerie Stephan ~ 66 rue du Maréchal Joffre ~ 22700 Perros-Guirec ~ tel : 02 96 23 38 63 ~ couriel : galeriestephan@gmail.com