Accueil > ACTUALITES > Jean Georges Cornelius

 

 

Jean Georges Cornelius

  • jean georges cornelius

Le miroir

« le tableau qui n’est que pensée, ou qui n’est que peinture est une œuvre d’art incomplète. Pour éveiller la communion parfaite, il doit unir les deux sensibilités qui ont présidé à sa création. »
( Beaux-Arts : Jean Georges Cornélius – le Soir illustré – 23 janvier 1932 – n°205 )

Sur notre grande toile, 1m14 de hauteur, la pensée et la peinture sont réunies . Le symbolisme qui se dégage de la toile est servi par la puissance et la force de la composition.
’’ La mise en page’’ est audacieuse : une femme minuscule, au bas du tableau, les yeux fermés, agenouillée, humble, la main droite tient un miroir, objet de vanité. La ligne convexe de l’horizon placée très bas accentue le coté fragile de la femme. On peut immédiatement faire un rapprochement avec ’’Le baiser’’, très beau tableau de Cornelius, où les deux amoureux qui s’embrassent, sont debout sur un sol qui bascule, avec la même ligne d’horizon symbolisant le globe terrestre.
Dieu le père remplit tout le reste du tableau. Un visage impassible, lui aussi les yeux fermés, et un bras immense, fort, protecteur, rédempteur.
Sauvera t-il la pécheresse, l’humble mortelle intéressée uniquement par sa beauté ? Jean Georges Cornelius en est persuadé.

Cette œuvre au fort symbolisme provient de la descendance directe de l’artiste. Elle a été exposée au musée du Château à Dinan en 1994.

Cette huile sur toile est présentée à la galerie.

Galerie Stephan ~ 66 rue du Maréchal Joffre ~ 22700 Perros-Guirec ~ tel : 02 96 23 38 63 ~ couriel : galeriestephan@gmail.com