Accueil > ACTUALITES > Jean Peské

 

 

Jean Peské

  • ploumanach

Ploumanach ’’ La Roche des Poètes ’’

Jean Peské (1870-1949) est peintre, dessinateur, graveur, d’origine polonaise par son père et russe par sa mère. Il est naturalisé français en 1921.
En 1891, il s’inscrit à l’Académie Julian. Il fréquente alors Signac, Pissaro, Bonnard, Vuillard.
De 1895 à 1900, il fréquente également le groupe des Nabis.
Régulier du Salon des Indépendants et du Salon d’Automne, il connaît une grande notoriété à partir des années 20. Cet artiste Postimpressionniste aime à peindre des paysages avec une prédilection grandissante pour les arbres.
Il fréquente le sud de la France, la Vendée mais aussi la Bretagne...

Peské et la Bretagne :

- Le musée des Beaux Arts de Rennes possède de notre artiste une huile sur toile de 1939 : ’’L’arche à Portivy’’.
- Notre galerie connaît de lui, une aquarelle représentant les rochers de Locquirec.
- Nous présentons ici, une aquarelle de la Roche des Poètes à Ploumanach. Preuve indéniable que Jean Peské a bien fréquenté nos côtes.
C’est en 1910 que le Syndicat d’Initiative de Perros-Guirec décide de faire, d’un rocher situé entre la Clarté et Ploumanach, un lieu de souvenirs des écrivains inspirés par le site. L’instigateur du projet n’est autre que Charles Le Goffic, installé à Trégastel depuis 1887.
Une fois la roche choisie, on décide d’y apposer les médaillons de ces artistes qui ont séjourné à La Clarté-Ploumanach. Le premier médaillon installé est celui de Gabriel Vicaire, conçu par le sculpteur Pierre Lenoir et commémoré lors d’une grande fête le 18 août 1910.
D’autres médaillons suivront :
- Anatole Le Braz le 2 septembre 1920. Le médaillon est réalisé par Armel Beaufils.
- Charles Le Goffic en 1934. Le médaillon est réalisé par Louis Henri Nicot.
Chaque fin d’été, une journée commémorative se déroule au pied de la roche. Des poèmes sont lus au son des binious : c’est la ’’Fête des Chantres du Trégor’’.

Notre aquarelle ne représente que le médaillon de Gabriel Vicaire, elle se situe donc entre 1910 et 1920.
La palette est presque monochrome toute de brun et de marron clair. La Roche des Poètes, les deux personnages et les rochers alentours plus petits, sont cernés de noir dans l’esprit Nabi. La construction de la scène est pyramidale et la mer, ainsi que les petites maisons bretonnes, à l’arrière plan, ne sont là que comme faire valoir de ce grand rocher.
Peské, pour venir croquer cette ’’Roche des Poètes’’, connaissait-il les intellectuels qui ont largement contribué à la promotion de notre région ?

Cette très intéressante et étonnante aquarelle est proposée dans notre galerie.

Galerie Stephan ~ 66 rue du Maréchal Joffre ~ 22700 Perros-Guirec ~ tel : 02 96 23 38 63 ~ couriel : galeriestephan@gmail.com